Acheter une voiture d’occasion : quels sont les points mécaniques à vérifier ?

L’inspection des éléments extérieurs, la carrosserie, l’électronique et l’habitacle ne suffit pas lorsqu’on achète une voiture d’occasion. Vous devez vérifier également les points mécaniques. Ces derniers sont très cruciaux, si vous voulez faire une bonne affaire sur l’achat d’une voiture d’occasion par rapport aux véhicules neufs. Mais quels sont les points mécaniques à vérifier ? Cet article vous livre les points incontournables avant et pendant l’essai de la voiture.

Vu d’ensemble sous le véhicule

Il est important d’inspecter le dessous d’un’ voiture d’occasion et le point mécanique. Pour cela, vous devez essayer de trouver un point qui vous permet de vérifier le dessous de l’auto. Cela est très importante, pourtant généralement négligée. Il faut par exemple faire une inspection des passages de roues, des bas de caisse,  du châssis et des longerons, de l’arbre de transmission selon la voiture et aussi le pot d’échappement. Une fois que c’est fait, cherchez toute trace de coups, de fuite ou toute trace de corrosion. Ces déchirures peuvent atténuer les pièces qui devront être changées.  Ainsi, vous pouvez détecter facilement en bas les fuites de carburant, d’huiles ou autre fluides grâce aux coulures. Pour plus d’informations, vous pouvez faire appel au réseau de professionnels de l’automobile ByMyCar

Vérifier les pneumatiques et suspension

D’après la loi, le profil du pneu doit être au minimum 1,6 mm. Pour rouler en sécurité avec un BMW occasion ou autre type de voiture, l’âge du pneu est très important. Il doit être changé au moins une fois tous les cinq ans. Sachez que l’âge d’un pneu se détermine avec le numéro DOT du pneumatique. A titre d’exemple, 3516 veut dire que le fabricant l’a effectué dans la semaine 35 de l’année 2016.Vous ne devez pas recevoir des pneus qui ont une profondeur de sculpture résiduelle moins de 4 mm en hiver et 3 mm en été. Quant aux suspensions de la voiture, ce point mécanique est un critère indispensable à ne pas prendre à la légère. Vérifiez bien si ce dernier n’est pas grinçant, souple ou encore présenté des éléments en caoutchouc éraflés ou des fuites.

Niveau et état des fluides

Pour vérifier l’état du moteur, vous devez ouvrir le capot afin de voir  les entretiens effectués par le propriétaire. À moins de vous y connaître, vous devez vous limiter à la vérification du niveau et de l’état des fluides. Comme ça, vous pouvez commencer par l’inspection de l’huile : la présence de couleur jaunâtre ou verte, d’une huile très foncée et épaisse, ou d’un niveau très bas indique le mauvais entretien du moteur. Ensuite vérifiez le liquide de refroidissement et de frein. Le manque de liquide de refroidissement signifie une fuite sur le circuit ou usure du joint de culasse et cela nécessite une réparation onéreuse.

Vente d’une voiture d’occasion : quelles sont toutes les démarches à effectuer ?
Citadine, SUV, break : quel type de voiture choisir pour quelle utilisation ?